Plan de mobilité employeur : que faut-il savoir ?

Avec le plan de mobilité employeur, les entreprises sont incitées à prendre des mesures afin de réduire l’impact environnemental des déplacements de leurs salariés et contribuer à la lutte contre le changement climatique. Mais que contient un plan de mobilité employeur ? Et comment le mettre en place en entreprise ? 

Qu’est-ce qu’un plan de mobilité employeur (PDME) ?

Un plan de mobilité employeur (PDME), également appelé plan de mobilité d’entreprise (PME), est un ensemble de mesures visant à améliorer la mobilité des salariés de l’entreprise en favorisant les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle.

Le PDME peut inclure différentes actions telles que l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques, l’organisation de covoiturage, la promotion des transports en commun ou encore la mise en place de plans de télétravail.

Le PDME permet aussi à l’entreprise de répondre à ses obligations légales en matière de mobilité durable et d’améliorer la qualité de vie au travail de ses salariés.

Quels sont les avantages d’un plan de mobilité employeur ?

Le PDME peut apporter de nombreux avantages pour l’entreprise et ses salariés en favorisant une mobilité plus durable, responsable et adaptée aux besoins de chacun.

  • avantages économiques : en encourageant les modes de transport alternatifs, l’entreprise peut réduire les frais de déplacement de ses salariés, notamment les frais liés à l’essence, au stationnement ou aux péages.
  • avantages sociaux pour les salariés : en proposant des solutions de mobilité plus durables et moins stressantes, l’entreprise peut améliorer le bien-être de ses salariés et ainsi réduire l’absentéisme.
  • avantages environnementaux : en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en favorisant les modes de transport plus respectueux de l’environnement, l’entreprise peut renforcer son image et sa réputation auprès de ses clients, de ses partenaires et des autorités.

Qui est concerné par le plan de mobilité en entreprise, et est-il obligatoire ?

Depuis la loi sur la transition énergétique de 2015, le plan de mobilité employeur (PDME) concerne toutes les entreprises de plus de 100 salariés, situées dans des zones “denses”. On entend par zones denses, des zones où le réseau de transport en commun est important. Si votre entreprise n’entre pas dans ce cadre, vous pouvez néanmoins mettre en place un plan de mobilité volontairement.

Comment faire un plan de mobilité employeur ?

La réalisation d’un plan de mobilité employeur (PDME) implique plusieurs étapes clés :

  • réaliser un état des lieux de la mobilité des salariés  : il s’agit de recueillir les informations sur les modes de transport utilisés par les salariés, les distances parcourues, les heures d’arrivée et de départ, etc.
  • identifier les objectifs et les enjeux du PDME : il peut être question de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de la promotion des modes de transport alternatifs ou encore de la réduction des coûts de déplacement.
  • proposer des solutions de mobilité alternatives : il convient de proposer des solutions adaptées aux besoins des salariés, telles que le covoiturage, le vélo, les transports en commun, les navettes d’entreprise ou les modes de transport doux.
  • mettre en place un plan d’actions : il est important de définir les actions concrètes à mettre en place pour les promouvoir, telles que la mise en place d’une flotte de vélos d’entreprise, l’installation de bornes de recharge pour les voitures électriques ou la mise en place d’une prime au covoiturage.
  • communiquer sur le PDME : il est essentiel de communiquer auprès des salariés sur le PDME et les solutions de mobilité proposées, afin de les sensibiliser et de favoriser leur adhésion.

Quelles mesures peuvent entrer dans un plan de mobilité employeur ?

Un plan de mobilité employeur (PDME) peut inclure différentes mesures pour inciter les salariés à adopter des modes de transport plus durables et réduire ainsi les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements domicile-travail.

Voici quelques exemples de mesures à mettre en place :

  • l’incitation financière : le forfait mobilités durables peut être proposé aux salariés pour les encourager à utiliser des modes de transport plus écologiques.
  • la mise à disposition de moyens de transport : l’entreprise peut proposer des vélos en libre-service, des flottes de vélos électriques ou de trottinettes électriques pour les déplacements professionnels.
  • le télétravail : la possibilité de travailler à distance peut être offerte aux salariés pour limiter les déplacements domicile-travail.
  • l’aménagement des horaires de travail : la société peut proposer des horaires décalés pour éviter les heures de pointe et réduire le temps de trajet.
  • le covoiturage : l’employeur peut encourager le covoiturage en mettant en place des aires de stationnement dédiées, en organisant des événements pour mettre en relation les salariés ou en proposant des applications pour faciliter la mise en relation.
  • la sensibilisation : le gérant d’une entreprise peut organiser des campagnes de communication afin de sensibiliser les salariés à l’importance de la mobilité durable et à l’utilisation des modes de transport alternatifs.

Qui peut vous aider à la mise en place de votre plan de mobilité durable en entreprise ?

Il est recommandé de faire appel à des experts en mobilité ou à des consultants spécialisés pour accompagner l’entreprise dans la réalisation de son PDME, notamment pour l’état des lieux et la proposition de solutions adaptées.

Plusieurs acteurs peuvent aider à la mise en place d’un plan de mobilité durable en entreprise :

  • les autorités publiques : les collectivités territoriales et l’ADEME (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) peuvent accompagner les entreprises dans la définition et la mise en œuvre de leur plan de mobilité.
  • les associations : des associations telles que la fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) peuvent aider les entreprises à promouvoir l’usage du vélo auprès de leurs salariés.
  • les prestataires de services : certaines entreprises spécialisées dans la mobilité peuvent proposer des solutions clé en main pour la mise en place d’un plan de mobilité durable.
  • les représentants des salariés peuvent être associés à la réflexion sur le plan de mobilité et contribuer à la mise en œuvre de mesures adaptées aux besoins des salariés.

Le plan de mobilité employeur est un véritable plan d’actions à mettre en place pour réduire l’empreinte carbone et impulser des changements de comportement chez ses salariés. Le déploiement d’un tel plan n’est néanmoins pas anodin et doit suivre une feuille de route précise.

Velib’, dans la Métropole du Grand Paris, propose une offre spécialement destinée aux employeurs : Velib’ Pro. Contactez-nous pour avoir plus d’information sur cette offre et notre accompagnement dédié pour les entreprises.